Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le polar des steppes mongoliennes, Yeruldelgger de Ian MANOOK

Publié le par Alice

Le polar des steppes mongoliennes, Yeruldelgger de Ian MANOOK

L'histoire débute alors que Yeruldelgger, le héros, est appelé pour déterrer le corps d'une enfant au beau milieu des steppes mongoliennes. En parallèle à cette découverte, le corps de chinois émasculés et abattus sauvagement ainsi que trois prostitués chinoises.

 

Les deux enquêtes vont se rejoindre au fil des pages, Yeruldelgger n'a pas été épargné par la vie avec l'enlèvement et le meurtre de son enfant, sa petite fille, quelques années plus tôt. Ce meurtre l'a décrédibilisé aux yeux de la population, lui qui a choisi ne pas renoncer à son enquête en cours comme les kidnappeurs de sa fille l'exigeaient.

 

Alors que le roman débute, le héros n'est pas un super héros. Sa fille le hait. Brutal, incapable de sentiments... pourtant deux femmes lui vouent une confiance aveugle : Oyun sa jeune coéquipière qui n'a peur de rien, et Solongo, celle qui partage sa yourte avec, sans partager son lit, un médecin légiste.

 

Ce polar ne connaît aucun temps mort et tout est réuni pour que la résolution de l'intrigue tienne en haleine le lecteur : une histoire de famille complexe avec un personnage influent, de la corruption, des flics ripoux...

Âmes sensibles s'abstenir car le roman est à certains moments violent, les descriptions sont ultra réalistes, personne n'est épargné par la brutalité ou l'horreur, qu'il s'agisse de femmes ou d'enfants.

 

Et puis il y a le poids des traditions et la force des rêves, des croyances et des moines qui envisagent la force mentale avant de se servir de leur force physique, ces gouttes de lait que l'on disperse devant la yourte après le passage d'un ami, afin de protéger son voyage... quelquefois pourtant on pourrait penser que c'est un peu trop et que ces descriptions historico-sociologiques manquent de fluidité par rapport à la vivacité de la narration. 

 

Ian Manook est un écrivain de la même trempe que Caryl FEREY, une intrigue "exotique" avec un fort ancrage géographique et culturel, des scènes ultra réalistes, au risque de choquer le lecteur, une intrigue qui ne s'essouffle pas et des romans qui ne nous tombent pas des mains.

A lire donc!

 

 

Publié dans Polar

Partager cet article

Repost 0