Gaspard ne répond plus d'Anne-Marie REVOL

Publié le par Alice

Gaspard ne répond plus d'Anne-Marie REVOL

Quatrième de couverture

Dans le cadre d'un jeu de téléréalité, Gaspard de Ronsard doit traverser l'Asie en stop. Son périple tourne court lorsqu'il chute d'un pick-up et échoue au fond d'un fossé...
La suite se déroule entre Paris et un village égaré dans les rizières du Nord Vietnam. On y rencontrera une brocanteuse cartomancienne, un détective fleur bleue, un diariste fantasque, des producteurs de télé affolés, et une vieille chef de tribu acariâtre, My Hiên. Celle-ci n'a qu'une idée en tête : obliger Gaspard à sauver son peuple d'un danger imminent.
Parviendra-t-il à rentrer chez lui ?
Dans ce roman drôle et déluré, chacun cherche quelque chose à l'autre bout du monde, pour le meilleur comme pour le pire. Mais il faut peut-être accepter de tout perdre si l'on veut se retrouver...

 

 

Des personnages fanatasques et touchants, une noble quête... tout est réunit pour passer un bon moment.

L'histoire débute avec la chute de Gaspard, laissé pour mort en bord de route au Vietnam. Puis, autour de sa disparition, se crée comme une toile d'araignée pour placer les personnages qui gravitent autour du héros : ses parents morts, sa mère adoptive, sa partenaire du jeu de téléréalité (et l'univers impitoyable de la télé), My Hîen qui l'a recueilli et son village du fin fond des montagnes...

Ce roman est dense, on ne s'ennuie pas une seconde. Peut-être trop dense? J'ai un peu perdu le fil et j'aurais aimé mieux connaître Gaspard, je l'ai sans doute perdu, je l'avoue, vers la moitié du livre.

Il y a une immersion dans l'univers de la télé, du côté des producteurs, de ceux qui investissent et restent dans le confort de leur bureau et de l'audiométrie tandis que d'autres risquent leurs vies et sont manipulés par le scénario que d'autres ont élaboré pour eux.

Gaspard ne répond plus est un premier roman plein de promesses car Anne Marie REVOL écrit bien, elle emmène son lecteur dans l'histoire, c'est drôle et léger. On a le sentiment qu'elle a tellement aimé ses personnages qu'elle n'a su renoncer à aucun d'eux pour mieux s'attacher à l'intrigue, et c'est un peu dommage...

 

Gaspard ne répond plus, d'Anne-Marie REVOL

Editions JC Lattès, 2016.

 

(Roman offert par l'auteure)

Publié dans Roman

Commenter cet article

delphine 10/07/2016 09:11

Moi j'aurais aimé rester plus longtemps avec Hubert. Tu as raison, on dirait qu'elle n'a pas su choisir...