Lisa Gardner ou ces livres de 24 heures

Publié le par Alice

Lisa Gardner ou ces livres de 24 heures

Résumé éditeur :

Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d'une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts.
Mais deux ans après le mariage, elle découvre l'horreur : son époux a assassiné, dans des circonstances effroyables, plusieurs femmes. Tess n'a d'autre choix que de le dénoncer à la justice.
En attendant d'être jugé, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité. Le jour où, tuant deux gardiens, il parvient à s'évader, il n'a plus qu'une idée en tête : retrouver celle qui l'a trahi.
Et lui rappeler qu'ils sont unis, quoi qu'il arrive, jusqu'à ce que la mort les sépare...

 

Tess, est l'enfant unique d'un couple dont l'homme est violent. Sous le regard et les attentions de Jim Beckett, policier reconnu, elle se sent enfin protégée. Il l'épouse, et lui promet d'être lié à elle "jusqu'à ce que la mort les sépare".

Sauf que Jim s'avère être un homme manipulateur, tyrannique et surtout un tueur en série particulièrement sanguinaire...

Quand l'histoire débute, Tess tente de convaincre un ancien mercenaire, J.T, de lui apprendre les rudiments de l'auto-défense. En effet, la police a échoué dans sa mission de protection et son ex-mari, qui s'est enfui du centre pénitentiaire de haute sécurité, n'a qu'une idée en tête : se venger et la tuer.

J.T. est un homme rongé par le passé, par le poids d'un père autoritaire et violent, un père qui a détruit psychologiquement ses deux enfants, son fils, et sa fille Marion.

Evidemment, quand deux enfants cassés se rencontrent... Entre la peur d'aimer et le besoin de se sentir en sécurité... les deux personnages s'attirent comme des aimants mais Jim, qui connait toutes les ficelles de la police, use de stratagèmes pour repérer sa proie, Tess, et mettre son plan à exécution.

C'est un roman de 48 heures car quand on commence la lecture, on doit la finir dans la foulée. Même si ce n'est pas si crédible, même si les ficelles sont grosses, même si, même si...

Lisa Gardner est un de ces auteurs dont il faut toujours avoir un titre dans sa bibliothèque, vous ne serez jamais vraiment déçus en ouvrant un de ses livres, et moins encore en le refermant. Vous aurez "juste" passé 48 heures dans une vie qui n'est pas la vôtre, à vous rongez les sangs pour savoir si les héros sortiront indemnes des pages.

Jusqu'à ce que la mort nous sépare, de Lisa GARDNER

Editions Archi poche, novembre 2015

(Le samedi il y a RV lecture ici)

Publié dans Polar, Thriller

Commenter cet article

Estellecalim 19/03/2016 19:00

C'est effectivement le genre de roman addictif parfait pour les jours de pluie :)