Lettre à Hervé, d'Eric SAGAN

Publié le par Alice

Lettre à Hervé, d'Eric SAGAN

Quatrième de couverture

Il y a 24 ans, tout a commencé par un cahier qu'Hervé n'aurait jamais du voir. Puis, il y a eu cette lettre. 24 ans après l'avoir écrite, 24 ans après avoir osé la donner à son destinataire, voici que la vie la renvoie à l'expéditeur, brute, touchante et drôle. 

Pour parler de ce livre, il faut raconter l'histoire du livre lui-même. 

Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original. 

Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines. 

Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. Il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils. 

Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l'auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l'authenticité de l'original. 

Voici donc "Lettre à Hervé".

 

 

Sans la quatrième de couverture, je pense que je n'aurais pas compris, non pas la lettre, mais dans quel but elle a été rédigée.
Eric Sagan publie d
onc à posteriori cette lettre écrite 24 ans plus tôt à Hervé, un homme dont il était amoureux, puis celle-ci s'est transmise pour expliquer l'homosexualité, la raconter et surtout afin que l'"Autre" comprenne mieux les sentiments en jeu, la difficulté de se faire accepter comme tel.

Sauf que.... le sujet de cette lettre pour l'essentiel, ce sont les souvenirs d'enfance d'un garçon sensible, d'une intelligence certainement au-dessus de la moyenne, se passionnant pour les ordinateurs avec lesquels il lui semble certainement plus facile d'établir le contact qu'avec les jeunes de son âge.

Une enfance assez ordinaire : un père rigide et distant mais aimant, une mère assez soumise, un frère avec lequel il n'a que peu d'atomes crochus (mais dont on se connaîtra pas l'évolution de la relation malgré une phrase qui laisse anticiper que cela sera différent).

Donc cette lettre date d'une vingtaine d'années. Après, ce qu'est devenu Eric, la manière dont son adolescence et ses premières expériences ont influencé sa vie d'adulte, nous ne le saurons pas. A dire vrai, je n'ai pas saisi en quoi sa jeunesse était marquée par la différence liée à son homosexualité. Les filles ne l'intéressent pas (il les estime superficielles), et ne trouvent pas grâce à ses yeux, l'éveil à la sensualité et sexualité est tardif. 

Après avoir ressenti son premier coup de foudre, le récit est touchant et poignant, ces sentiments non dits, ce désir tu car non partagé. Mais finalement ne s'agit-il pas que d'amour? en quoi le fait qu'ils soient dirigés vers des personnes du même sexe les rend différents?

Il n'est pas question de honte, de discrimination mais juste d'amour. C'est peut-être cela alors le message que l'auteur de la lettre fait passer et que d'autres (son père notamment) a besoin d'entendre? Quel que soit le sexe de la personne, l'amour reste l'amour.

Et après? on ne saura pas vraiment qui est cet Hervé, l'auteur a connu plusieurs histoires, avant que les hommes desquels il était amoureux le quittent pour des femmes. Le texte m'aurait semble plus abouti s'il était prolongé par une suite, par un lien quelconque avec la publication de la lettre. 

Je ne pense pas que ce récit soit universel mais s'il a pu aider des parents à comprendre, et à accepter l'homosexualité, la "différence" de leur enfant, c'est déjà énorme.

Lettre à Hervé, 24 ans, la lettre de ma vie, d'Eric SAGAN

Edité par l'auteur, février 2016

 

 

Merci à Babelio et Masse critique pour la découverte.

tous les livres sur Babelio.com

(Psss et sinon le samedi, si vous lisez, ça se passe ici)

Commenter cet article