Nymphéas noirs, de Michel BUSSI

Publié le par Alice

Nymphéas noirs, de Michel BUSSI

Dois-je vous présenter l'auteur, Michel Bussi, qui serait l'un des 10 auteurs les plus vendus en France cette année?

Manifestement je ne serai pas sur les rangs de ses admiratrices... c'est le second roman de lui que je lis (Un avion sans elle étant le premier) et on m'avait vivement conseillé celui-ci, le meilleur.

C'est vrai que ses romans se lisent facilement sûrement trop à mon goût. Il y a un côté "gentillet" qui m'ennuie profondément. Les personnages sont creux, leur psychologie est peu travaillée, grossière. Les descriptions des personnages caricaturales, voire grotesques, la description de l'institutrice aux "yeux pastel aux teintes de nymphéas épousent toutes les nuances de bleu et mauve, selon le soleil" étant quand même le summum de la niaiserie. Je ne les comprends pas ces amoureux transis, ces soi-disant meurtriers.

Il y a tout un pan de l'intrigue qui m'a échappée et sa construction m'a laissée perplexe. Tout ça pour ça finalement... Je n'ai pas été tenue en haleine par le dénouement, j'ai même failli fermer le livre définitivement chaque soir de la semaine.

J'ai sans doute été dupée par le titre et le lieu de l'intrigue. Je m'attendais à du Monet, je voulais du Monet, qu'on me parle plus encore de lui et qu'il s'intègre à la résolution de manière concrète.

Voilà je suis quasi certaine que c'est le dernier ouvrage de Bussi que j'ouvrirai.

 

Publié dans Polar

Commenter cet article

Bénédicte 27/07/2015 11:15

J'ai aussi été déçue par ce livre ; je n'ai pas accroché avec la construction de l'intrigue.
Nettement moins qu'"un avion sans elle".
J'ai lu cet été "N'oublier jamais", il était pas mal du tout, en tout cas mieux que "Les Nymphéas Noirs".