Le sang de la trahison, d'Hervé Jourdain

Publié le par Alice

Le sang de la trahison, d'Hervé Jourdain

Un tueur en série sévit dans le milieu judiciaire, entre  le "36" et le Palais de justice alors que la jeune Zoé Dechaume intègre la Crim'.

L'action se passe en une semaine, les événements se succèdent rapidement, les nuits sont courtes et les personnages ne chôment pas.

Mais je ne sais pas pour quelle raison, ce roman ne m'a pas tenue en haleine. Evidemment l'héroïne est parfaite, c'est elle qui interpelle le meurtrier même si on lui pardonnera une bévue (avec quelle facilité déconcertante d'ailleurs on place en garde vue des suspects). Tous les personnages sont humains, les sentiments sont présents entre collègues, entre père et fille/fils. Il y a même de petites histoires parallèles au récit comme ce père célibataire avec un fils fugueur, une presque prise d'otage, une histoire d'amour naissante, la rivalité entre soeurs (et tout ça en une semaine!). On y perd par conséquent en intensité...

Le meurtrier sème des indices truffés de références littéraires mais la résolution tient, à mon goût, en trop peu de lignes, j'ai souvent le sentiment un peu amer de n'avoir pas saisi tous les détails de l'intrigue après coup. Le personnage dévoilé à la fin du roman n'est pas à l'image de celui qui j'imaginais durant la lecture (je n'ai pas dit qu'il n'était pas celui que je soupçonnais).

 

Publié dans Roman

Commenter cet article