Le bleu est une couleur chaude, de Julie MAROH

Publié le par Alice

Le bleu est une couleur chaude, de Julie MAROH

La vie d'Adèle, ce film d'Abdellatif Kechiche qui a tant fait parler de lui, est tiré de cette bande dessinée, qui a donc inspiré l'écriture du scénario.Si je n'ai pas aimé le visionner, j'ai vraiment apprécié la pudeur de ce roman graphique, il y a beaucoup de finesse et de délicatesse pour évoquer cette histoire d'amour, d'éveil à la sensualité et à la sexualité.

Clémentine, une adolescente bien dans sa vie, ne parvient pas à construire une relation avec un garçon. Elle sent que quelque chose empêche l'histoire d'évoluer. Un jour, elle croise dans la rue une femme aux cheveux bleus. C'est le coup de foudre. La vision de cette femme peuple ses rêves érotiques et ses fantasmes. Les réveils et la révélation sont douloureux, voire inacceptables.

Quand la vraie rencontre avec Emma se fait, c'est l'amour qui s'impose à Clémentine. Le vrai, celui qui ravage tout, obsédant. L'histoire entre les deux femmes naît : se pose alors la question de la légitimité, de la reconnaissance publique en tant que couple. Arrivent la violence de la révélation pour les proches, amis, famille, le rejet aussi.

Il y a beaucoup de pudeur et d'émotion dans l'évocation de sentiments et de la sexualité. C'est une très belle histoire d'amour, au-delà de l'homo ou de l'hétérosexualité.

Publié dans Bande Dessinée

Commenter cet article