Charlotte, de David FOENKINOS

Publié le par Alice

Charlotte, de David FOENKINOS

Pas facile de résister aux avis (très souvent élogieux) écrits ici et là. Pourtant j'ai entamé la lecture de ce roman vierge de tout commentaire.

Charlotte est le roman-biographie de Charlotte Salomon, peintre née en 1917 en Allemagne. Sa vie sera tristement et tragiquement guidée par deux traumatismes : l'un personnel avec les suicides qui ont frappé la quasi totalité de sa famille maternelle et le second, planétaire puisqu'il s'agit de l'oppression et du massacre perpétré par les nazis.

L'histoire de cette personne est tragique, émouvante, bouleversante. Personne ne peut rester indifférent. Le sujet était donc tout trouvé et "facilement exploitable" pour Foenkinos.

Mais, j'ai le sentiment que ce roman ne remplit pas toutes ses promesses : puisque justement il manque le romanesque à cette biographie pour en faire un roman. L'analyse psychologique (qui aurait été hasardeuse s'il s'agissait d'une biographie) est quasiment nulle ; or on apprend à la fin de l'oeuvre que Charlotte a été qualifiée de "folle" par un médecin qui l'a bien connue. 

J'ai également le sentiment d'une duperie avec cette présentation qui laisserait penser à un poème, alors que la mise en page viendrait, selon Foenkinos, souligner le fait qu'il peine à retrouver son souffle d'écrivain tant il est ému, émotion qui fait pourtant défaut au roman.

Peut-être aurait-il fallu qu'il s'agisse d'une biographie, mais dans ce cas, la lectrice curieuse que je suis aurait aimé ressentir davantage les oeuvres, leur description, leur conception,

J'imagine sans mal Foenkinos bouleversé par la vie et l'oeuvre de Charlotte Salomon, mais je n'ai pas le sentiment que sa fascination se lise dans ce roman, jamais il ne trouve les mots pour expliquer pourquoi cette femme le hante, ce qu'il a ressenti/ compris en se rendant lui-même sur les traces de Charlotte.

Charlotte, de David FOENKINOS, Ed. Gallimard.

 

Publié dans Roman

Commenter cet article